Mission Comad 1 réussite

Il y a deux semaines, nous fêtions la validation de notre projet de magasin par Biocoop avec les personnes qui nous ont aidés à réussir ce challenge. Car oui, cette réussite, c’est aussi grâce à elles.
Vous pensez que j’exagère ?
C’est peut-être parce que l’on ne vous a pas expliqué en détail l’enjeu de cet « oral ».

La Comad 1 c’est quoi ?

Comad 1, car on en aura une deuxième avant l’ouverture du magasin.
C’est la Commission d’Admission n°1 chez Biocoop.
En bref, on passe un oral pour se présenter, présenter notre groupe et notre projet devant une dizaine de personnes, dont 6 gérants de magasin.
Ces derniers ont la lourde tâche de décider si notre projet répond aux exigences de Biocoop ou non.

Un exposé oral, un peu impressionnant

Le 10 octobre, à 9h, nous avons ainsi été convoqués pour passer notre oral.

win_20161115_16_34_53_pro-1Autant vous dire que nous avions très peu dormi la veille, que le
matin dans les transports nous révisions encore nos fiches, et que nous avions une sacrée boule au ventre.

Il faut dire, que ce projet nous tient tellement à cœur. Cela fait plus d’un an que nous travaillons dessus, et que nous imaginons la réalisation.
Histoire de nous angoisser un peu plus, à 8h58
le-metro-bondeSébastien n’était toujours pas arrivé et impossible de le joindre sur son téléphone…

Plus de peur que de mal, c’est le métro qui avait fait des siennes.
A 9h30, on nous fait entrer dans la salle et, avec un sourire un peu crispé, nous déroulons notre présentation pendant 20 minutes.

 

Le temps du dialogue

Viennent ensuite les questions du jury, qui s’enchaîneront pendant près d’une heure.
Parfois un peu déstabilisantes, mais rien de bien méchant, le jury est là pour dialoguer, pas pour nous coincer.
En sortant de la salle, notre développeur nous informe que nous serons tenus au courant du résultat « dans la journée »…

Un résultat, puis la décompression

20161113_165601Finalement, un membre du jury me l’avouera plus tard, à la vue de ma tête lorsque j’ai compris que j’allais devoir passer toute la journée dans l’incertitude, le développeur* nous a rejoint 5 minutes plus tard pour nous annoncer que c’était bon, nous étions devenus des PP (comprenez Porteurs de Projet).
Etreintes, rires, sourires, nous sommes aux anges.
Débriefing tous les trois de cette expérience autour d’un café, puis chacun rentre chez soi sur son petit nuage.
Les contre-coups arrivent ensuite : Paloma pleure toute la journée, je dors pendant 2 jours…

Alors forcément… apéro !

Il était tout naturel de remercier celles et ceux qui ont consacré du temps à nous écouter et à nous conseiller. Certains ont joué le jeu de constituer un « faux » jury, nous ont fait part de leurs remarques et conseils, d’autres encore nous ont aidés à nous poser de bonnes questions pour renforcer notre projet, enfin certains nous ont réconfortés, encouragés, voire consolés par moment.
champagne2Une pensée toute particulière à nos « très » proches que l’on a bassinés du matin jusqu’au soir pendant des mois : « blablabla Biocoop blablabla une Scop blablabla la bio… ». Ils ont fait preuve d’une trèèèèès grande patience et d’un soutien infaillible.
Très honnêtement nous n’aurions pas été si prêts sans votre aide.

Une chouette soirée

C’est donc le mercredi 2 novembre au soir, que nous nous sommes retrouvés chez moi.
Simplement, autour d’une bonne bière maison (merci Adrien), de bons jus de fruits et vins bio, et pour couronner la soirée, une coupette de champagne. Il fallait bien marquer le coup quand même. Sans oublier les délicieux gâteaux de la maman de Sébastien.
Famille, collègues, amis, presque tous les « déjà » impliqués étaient là et ça nous a fait tellement plaisir… Pour ceux qui n’ont pas pu venir, ne vous inquiétez pas, il y en aura d’autres !
Ce fût une soirée agréable durant laquelle nous avons aimé regarder une trentaine de personnes, un peu tassée dans mon salon, se rencontrer, se découvrir, discuter et rire ensemble.

Un retour inattendu

Ce qui nous a le plus touché de cette soirée, c’est que sans le vouloir, nous avons réussi un de nos objectifs fixés pour notre magasin : créer un lieu d’échange et de rencontre.
En effet, vous nous avez fait des retours dans les jours qui ont suivi :
« J’ai rencontré des gens très intéressants et ouverts »
« Tu peux me donner le numéro de JC ? On a bien sympathisé et on voudrait travailler ensemble »
« Ils sont adorables, je suis contente d’avoir pu parler avec eux »
« Mes parents ont adoré tes parents »
« ça fait un bien fou, autant de belles personnes dans la même pièce »

Au risque de se répéter : MERCI

Clotilde

*Développeur : personne en charge de nous accompagner jusqu’à l’ouverture de notre magasin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s